Pin It

Nous avons quelques points de préoccupation à adresser à tous.

Saviez-vous qu'il y a eu 2 manifestations contre le gouvernement à Montréal et à Québec hier? Nous avons quitté Montréal à 9 h 20 et sommes restés à Québec jusqu'à 17 h environ. Nous sommes rentrés à Montréal à 22h00.

Point # 1 - Nous avons regardé les nouvelles des médias grand public et il n'y a eu aucune couverture de cette manifestation de convoi de voitures qui a commencé à Laval à partir du Centre Laval. Il y avait beaucoup de policiers au Centre Laval, autrement dit ils étaient au courant de la manifestation. L'autoroute était pleine de voitures de police escortant le convoi de voitures jusqu'à Québec. Le convoi de voitures est parti de nombreux endroits au Québec;

1 : Brossard, derrière le Bureau en Gros (Dix30), départ 10h (arrivée à compter de 9h)
2 : Drummondville, Manoir Trent, départ 11h00 (arrivée à compter de 10h15)
3 : Granby, parc Daniel Johnson, départ à 10h00 (arrivée à compter de 9h15)
4 : Rimouski, départ 7h (arrivée à compter de 6h15)
5 : Sherbrooke, stationnement du Centre de foire ou Costco, départ 10h15 (arrivée entre 9h30 et 10h)
6 : St-Georges-de-Beauce, Corvette, départ 9h00 (arrivée à compter de 8h15)
7 : St-Hyacinthe, Cinéma Des Galeries de St-Hyacinthe, départ 10h15 (arrivée à compter de 9h30)
8 : Victoriaville : Purolator, 1460, bl. Jutras O., départ 10h45 (arrivée à compter de 10h)
9 : Sainte-Thérèse, Plaza Ste-Thérèse, départ 9h00 (arrivée à compter de 8h00)
10 : Laval, stationnement du Centre Laval, départ 9h15 (arrivée à compter de 8h15)
11 : Berthierville, stationnement près du Harvey’s, départ 10h30 (arrivée à compter de 9h45)
12 : Québec, stationnement Galeries de la Capitale (coté Simons), départ 10h15 (arrivée à compter de 9h15)
13 : Trois-Rivières, Galerie du Cap, départ 12h00 (arrivée à compter de 11h00)
14 : Saguenay, départ 8h15 (ou se joindre au départ du convoi de Québec).
15 : Rouyn-Noranda. On suggère de joindre le groupe de Mario Roy, à Ste-Thérèse, entre 7h30 et 8h30.

We have a few points of concern to address to everyone.

Were you aware that there was 2 protests against the government in Montreal and Quebec city yesterday? We left montreal by 9:20am and have stayed in Quebec city until  about 5:00pm. We returned in Montreal by 10:00pm.

Point #1 - We watched the news from the mainstream media and there was no coverage of this car convoy protest that started in Laval from Centre Laval. There were lots of police in Centre Laval, anotherwords they were aware of the protest. The highway was full of police cars escorting the car convoy to Quebec city. The car convoy started from numerous locations in Quebec;
1: Brossard, behind the Winners and Jysk, departure 10 am (arrival from 9 am), Stéphane Quesnel 514-503-3668
2: Drummondville, Manoir Trent, departure 11:15 am (arrival from 10:15 am)
3: Granby, Daniel Johnson Park, departure at 10:15 a.m. (arrival at 9:15 a.m.), Suzy Doré
4: Rimouski, departure 7 am (arrival from 6.15 am)
5: Sherbrooke, parking lot at the Center de foire or Costco, departure 10:30 am, Caroline (arrival between 9:30 am and 10 am)
6: St-Georges-de-Beauce, Corvette, departure 9:30 am (arrival from 8:30 am)
7: St-Hyacinthe, Cinéma Des Galeries de St-Hyacinthe, departure 10:45 am (arrival from 9:45 am)
8: Victoriaville: Purolator, 1460, bl. Jutras O., departure 11 a.m. (arrival from 10 a.m.), Olivier
9: Sainte-Thérèse, Plaza Ste-Thérèse, departure 9:30 am (arrival from 8:30 am), Mario 819 475-8158
10: Laval, Center Laval parking lot, departure 9.45 am (arrival from 8.45 am)
11: Berthierville, parking near Harvey’s, departure 11 am (arrival from 10 am), Richard Lajoie 450 836-4351
12: Quebec, Galeries de la Capitale parking lot (Simons side), departure 10:15 a.m. (arrival from 9:15 a.m.)
13: Trois-Rivières, Galeries du Cap, departure 11:30 am (arrival from 10:30 am), André Desfossés
14: Saguenay, departure 8:15 am (arrival from 7:30 am) (or join the departure of the convoy from Quebec).
15: Rouyn-Noranda. We suggest joining Mario Roy's group in Ste-Thérèse, departure 9:30 am.

Point # 2 - Il y a eu une autre manifestation au centre-ville de Montréal, contre les verrouillages, qui, encore une fois, n'ont pas été couverts dans les médias grand public non plus;
Samedi 28 novembre 2020 de 12 h 00 HNE à 16 h 30 HNE

Point #2 - There was another protest in downtown Montreal, fighting the lockdowns, which again it was not covered in the mainstream media either;

Saturday, November 28, 2020 at 12 PM EST – 4:30 PM EST
 
Square Dorchester, Montréal, QC H3B, Canada
 
 
Manifestation Contre les Mesure de Confinement ainsi que l'impact direct sur la santé mentale des Québecois. (Fermetures des Restaurants, bars, gyms, salle de sport, etc..
****À NOTER: Ceci n'est pas une manifestation anti-masque ni anti-virus ou anti-vaccin. Le but n'est pas de remettre en question la pandémie. C'est de nous donner une voix et faire valoir notre côté de la médaille dans la fermeture de nos établissements.****
Nous vous invitons tous à venir:
Salariés/Travailleurs de l'idustrie, Propriétaires, clients/supporteurs, collègues, famille et amis; afin d'être solidaires les uns, les autres. Le but est de pouvoir envoyer un message à notre gouvernement provincial de prendre en considération l'ampleur des conséquences de leurs mesures prises nous tous! Nous avons tous été touchés d'une manière ou d'une autre par ces mesures sévères et injustifiées du confinement et il est important de s'assurer que notre gouvernement nous écoute une bonne fois pour toute et qu'il nous permette Enfin de réouvrir nos commerces: Restaurants, Bar, Gyms, Salle de réception, avec les bonnes mesures sanitaires, telles que celles déjà respectées et appliquées avant la 2 e fermeture.
Le moment est Enfin venu de faire entendre nos VOIX:
-À vous, salariés et passionnés de l'insdustrie, qui avez perdu votre métier, votre emploi et votre raison de vous lever le matin et qui vivez de la détresse et de la colère présentement.
-À vous, propriétaires, qui voyez l'oeuvre d'une vie s'effondrer après avoir investi tant d'efforts personnels et financiers et qui êtes contraints à survivre depuis trop longtemps.
-À vous, gens qui s'ennuient d'avoir un échappatoire saint et sécuritaire en ces temps plus que difficiles.
Nous avons choisi le ruban vert comme symbole du mouvement car c'est le symbole de la santé mentale. On vous en distribuera au cours de l'évenement! Vous êtes invités à faire des signes et pancartes pour la cause, mais gardez à l'esprit le but, la cible et les objectifs de la cause. Portez la marque de votre restaurant, bar, ou gym où vous travaillez, ou que vous aimez fréquenter! Soyez créatifs, laissez-vous aller!
** Sachez que cette manifestation n'est pas une manifestation anti-masque, anti-virus, anti-police ou autre. C'est pour souligner comment les mesures de confinement sévères de nombreuses industries ont eu un impact sur notre santé mentale et que nous pouvons trouver une approche meilleure et équilibrée pour protéger les Québécois. ***
Cela étant dit, le SPVM veillera à la sécurité et au respect des mesures de sécurité: port de masque et éloignement sécuritaire. Si vous croyez que ces précautions de sécurité ne s'appliquent pas à vous, il vous sera demandé de quitter la zone. Les familles seront présentes et nous voulons assurer la sécurité de tous. ***
********************************************
Protest Against the Lockdown Measures and the Impact it has on the Mental Health of Quebecers
We invite you all to come: family, friends, and all, to stand in solidarity with your fellow Quebecers to send a message to our Provincial government that we need to take into consideration the magnitude of consequences lockdowns have on all of us! We have all been affected in some way by these harsh, lockdown measures and it is important to make sure our government hears us and lets us reopen our businesses: Restaurants, Bars, Gyms, Reception halls with the proper sanitary protocols!
We chose the green ribbon as our symbol for the movement as it is the symbol for Mental Health. You are welcome to make signs for the cause but keep in mind the purpose, goal, and objectives, of the cause. Wear your Restaurant's, Bar's, or gym's brand where you work, or where you enjoy visiting!
**Please know that this Protest is not an anti-mask, anti-virus, anti-police or other protest. It is to highlight how the harsh lockdown measures of many industries have impacted our mental health and that we can find a better, balanced approach to protect Quebecers. That being said, the SPVM will ensure security and that safety measures are respected: mask wearing and safe distancing. Should you feel that these safety precautions do not apply to you, you will be asked to leave the area. Families will be present and we want to ensure the safety of everyone.***

Point # 3 - Il y a eu une manifestation de francophones le même jour à Montréal pour protester contre la perte de la langue française. Cela a été couvert dans les médias grand public. Soyez très prudent lorsque vous regardez les médias grand public. Le but des médias grand public est de rapporter tout ce qui crée une division envers l'humanité. Il n'y a rien que les médias grand public puissent dire ou faire pour nous faire haïr les francophones. Nous aimons les fracnophones, mais nous détestons les politiciens qui tentent de créer une division entre les franchophones et les anglophones.
 

Point #3 - There was a protest of francophones at the same day in Montreal protesting against French language being lost. That was covered in the mainstream media. Be very careful when you watch mainstream media. The purpose of the mainstream media is to report everything that is creating a division towards humanity. There is nothig the mainstream media can say or do to make us hate the francophones. We love the fracnophones but we hate the politians attempting to create a division between the franchophones and the anglophones. 

Point # 4 - Une manifestation a également été diffusée aux informations d'hier sur le racisme contre la société indigène. Encore une fois, les médias grand public tentent de diviser les peuples autochtones avec nous et de créer la haine entre nous. Ne tombez PAS dans le coup. Soyez très prudent lorsque vous regardez les médias grand public.

Ce n'est pas un hasard si seules les 2 dernières manifestations étaient aux nouvelles. Ces protestations ont fait la une des journaux parce qu'elles créent une division entre la population. Les médias grand public affichent uniquement des informations qui diviseront l'humanité. Faites très attention à cela.

Point #4 - There was also a protest shown on yesterday's news on racism against indigenous society. Again mainstream media is attempting to divide indigenous people with the rest of us and create hate between us. Do NOT fall for this.  Be very careful when you watch mainstream media. 

This is not a coincidense that only the last 2 protests were on the news. These protests were in the news because the create division between the population. The mainstream media only displays news that will divide humanity. Pay very much attention to that.

Les 2 premières manifestations, notamment à Québec, ont été une manifestation majeure. Personne ne portait de masque et il n'y avait pas de distanciation sociale en place (comme vous pouvez le voir dans notre vidéo). C'est pour cela que nous nous battons. Plus de masques, pas de distanciation sociale, pas de lock-out et surtout PAS de gouvernement totatitaire. C'est notre nouvelle normalité (et nous n'accepterons jamais la nouvelle normalité du nouvel ordre mondial) que nous souhaitons poursuivre. Nous ne disons pas qu'il n'y a pas de covid, mais, nous disons d'avoir foi en Dieu pour vous protéger du covid. Si vous mourez, c'est la volonté de Dieu. Ce que nous disons, c'est que covid a été planifié à l'avance afin de fermer toutes les entreprises afin de nous forcer à accepter le nouvel ordre mondial, ou la réinitialisation financière ou ce que vous voulez appeler cela. Si les citoyens de chaque pays ou province ne font rien, l’été prochain, il n’y aura plus d’entreprises à épargner. Vous serez à la merci de votre gouvernement totalitaire pour vous nourrir et prendre toutes les décisions à votre place. Pour l'amour du ciel, arrêtez d'avoir peur de mourir de covid et commencez sérieusement à avoir peur de ce que votre gouvernement fait à ses citoyens et à son propre pays.

The first 2 protests, especially in Quebec city was a major protest. No one was wearing a mask and there was no social distancing in place (as you can see in our video). This is what we are fighting for. No more masks, no social distancing, no lockdowns and especially NO totatitarian government. This is our new normal (and we will never accept the new normal of the new world order) that we wish to pursue.  We are not saying that there is no covid, but, we are saying to have faith in god to protect you from covid. If you do die it's the will of god. What we are saying is that covid was preplanned in order to shut down all businesses in order to force us to accept the new world order, or the financial reset or whatever you want to call this. If the citizens of each country or province will do nothing, by the next summer there will not be any businesses to save. You will be at the mercy of your totalitarian government to feed you, and make all decisions for you. For heavens sake, stop being afraid to die from covid and seriously start being afraid of what your government is doing to its citizens and its own country.

Encore une fois, voici votre preuve de la façon dont les gouvernements et les médias grand public captent la voix du peuple, pour contrôler le peuple dans la direction où il souhaite le conduire. Les gouvernements et les médias grand public ne font qu'un et travaillent contre l'humanité. Sentir la voix du peuple est un gouvernement totalitaire en devenir.

Nous avons été approchés par un individu qui faisait passer son point de vue sur la situation. Nous avons retapé tout le document. Il est en français, mais nous l'avons traduit en utilisant google en anglais (voir ci-dessous). Lisez s'il vous plaît

Again, here's your proof of how governments and the mainstream media sensor the voice of the people, to control the people to the direction they wish to take them. Governements and mainstream media are one, and are working against humanity.  Sensoring the voice of the people is totalitarian government in the making.

We were approached by an individual who was passing around his point of view of the situation. We retyped the whole document. It's in French, but we translated it using google (see below).  Please read;

"Ne blamez pas le virus!

Au cours de prochains mois ou prochaines années, lorsque les conséquences du confinement finiront par etre pleinemnet connues, ou à tout le moins foncièrement subies par la majorité des Québécois, ce ne sera pas le virus COVID-19 qu'il faudra identifier comme étant source de souffrance mains bien l'intervention hystérique et infantilisante des politiciens, celle de ce printemps de l'année 2020. Espérons que tous ceux qui auront subi les abus de pouvoir ne seront pas frappés d'amnésie, qu'ils se souviendront que les actions dispotiques auront été, en vaste majorité, applaudies et défendues par les pouvoirs médiatiques et tous ces artistes qui se disent engagés.

À la mi-avril, le gouvernement du Québec annonçait un déficit de près de 15 milliards de dollars pour l'année 2020-2021, le pire déséquilibre de toute notre histroire. Au fédéral, le dérapage fiscal du gouvernement de Justin Trudeau sera encore bien plus renvesent, 252 milliards de dollars pour la prochaine année! Notez bien que pour ces deux paliers de gouvernements, les présisions demeurent optimistes ; parions aujourd'hui meme que la glissade sera encore plus prononcée et que le redressement à cet égard s'étalera sur plusierus années. Nos gouvernants ont décidé, en nos noms, de nous endetter davantage.  pour illustrer le tout aidé d'un ordred e grandeur, disons que ces deux déficits équivalent grosso modo à pres de de 23 500 dollars de dettes publiques additionnelles pour chaque travailler québécois à plein temps. Et on ne parle meme pas des municipalités et de leurs problèmes à venir. La dette publique est un impot reporté dans le temsp et son augmentation impliquera un frein à la coissance économique future. Le service de la dette qui l'accompange, que représente les paiments d'intérets obligatoires, viendra prélever àa chque année une partie accrue de nos impots  et menacera nos services sociaux. Un niveau de vie à la baisse ne peut jamais etre bénéfique pour la santé d'une population.

 Au pointou nous en sommes, meme un revirement drastique n'y changerait pas grand chose, l'économie sera affectée négativement et pour longtemps. À l'avenir, qui parmi les futures générations voudra devenir entrepreneur ou commercnat, sachant dorénavant que le gouvernement pourrait, à la moindre menace virale, et donc à tout mement, violer de nouveaus la règle du droit ? D'ou et quand sortira ce prochain virus?

D'autres conséquences multiformes semblent échapper à l'analyse. Dans de nombreux pays dont le notre, des entreprises privées du domaine de la santé ou meme des hopitaux sont vidés et n'offrent plus certains services de dépistage vitaux, provoquant à terme la baisse de la qualité de vie, voire la mort de patients qui n'auront pas eu leur tratement dans les délais nécessaires. Cette situation injuste et ridicule est amplifiée par l'hypochondrie ambiante et médiatisée. Des gens malades qui ont rop peur de sortir de chez eux pour aller se faire soigner voient leur état se détériorer. D'autres, qui étaient intialement en bonne santé, se voient privés  de pouvoir faire du sport par des décrets d'und incohérence propre à l'intervention étatique. Devenus sédentaires, ils perdent leurs saines habitudes de vie. En regard de certaines publicités gouvernementales, il appert pourtant que les autorités publiques sont bel et bien conscientes de la recrudescence de certains problèmes sociaux comme la voilence domestique et la situation précaire de top d'enfants que en sont victimes, ou encore que ces mesures de confinement poussent des gens à noyer quotidiennement leur désespoir dans l'abus d'alcool et de drogues. Tout cela est évidemment très néfaste pour la santé physique ou mentale. Mais semble-ti-il qu'il faille, au  nom meme de la sante de la population, poursuivre la route de l'auodstruction tracée par not leaders.

 Alors poursuivons.

Des milliers d'enfants, dont la science n'a jamais prouvé qu'ils soient mis en danger par cette pandémie, se voient privés de leur droit fondamental à uneéducation valable. Au ieu, on les utilise assez tristement d'aillerus, comme propagandists pour des slogans idiots et malhonnetes. Que l'on pouisse occuper des enfants avec de jolis petits dessins multicolores, on peut bien le concéder, mais que des adultes en viennent à croire que leur message soit réel est franchmetn inquiétant.

 Jamais dans l'histore des pandémies, un til degré d'autoritarisme et d'incohérence n'avait été préconisé avec tant de mépris pour les libertés et le droit de pouvoir choisir. La foule docile semble apprécier cette soumission. La bonhommie du premier ministre fait passer ses présomptueux décrets pour salvateurs alors qu'aucune politique puplique n'aura jamais été, dans toute notre histoire, aussi abusive et destructrice. Comme il veut notre bien, il faut donc l'écouter, lui et son émouvant conseiller en santé publique. Dans tout ce chaos, on aurait étét en droit d'espérer que les partis d'opposition résistent à cette folie mais non, comble d'irrationalité, ils requiàrent tous que l'on aille encore plus loin dans cette avenue abusive.  Quel prtrait déprmant ! Parions que jamais le premier ministre du Québec n'aurait osé agir d'und telle façon, c'est-à-dire de décréter que des productions soient non essentielles our l'économie, si l'exmple n'était pas aupravant venu d'ailleurs. Face au COVID-19,  "Nous sommes tous ensemble"; on voit ici toute l'importance de certains slogans. Et c'est ça qu'on appelle le leadership?

Les gens se font détrousser de leur emploi, de leur vie. On les humilie et infantilise dans des files d'attentes. On affuble de force des travailleurs de masques inutiles et ridicules. On habitue le peuple à la docilité , à la dictature.

 Doit-on rappeler ici que d'autes avenues auraient été possibles, que l'on ne devrait jamais juger une politique publique aux intentions qui l'ont portée mais beien à ses effets? Malheuresement, pour plusieurs d'entre nous, la moindres proposition suggérant que l'on ait été dupes et rompés par nos gouvernements proovquerait des sentiments si incommodants que l'on préférera jouer à l'autruche. Alors fermons-nous les yeux, ce sera réellement plus facile. Faisons-leur confiance.  Nous serons tous plus prospères, c'est ce qu'ils nous ont dit.

" Ça va bien aller", pour les politiciens peut-etre, pour le reste de la population, laissez-mois en douter.
"

 

 (google translation)

"Don't blame the virus!

Over the next few months or years, when the consequences of confinement will end up being fully known, or at least fundamentally suffered by the majority of Quebecers, it will not be the COVID-19 virus that will have to be identified as a source of suffering, but the hysterical and infantilizing intervention of politicians, that of this spring of the year 2020. Let us hope that all those who will have undergone the abuse of power will not be struck by amnesia, that they will remember that the dispotic actions will have been, in the vast majority, applauded and defended by the media powers and all these artists who say they are committed .

In mid-April, the Quebec government announced a deficit of nearly $ 15 billion for the year 2020-2021, the worst imbalance in our history. At the federal level, the tax slippage of the government of Justin Trudeau will be even more significant, $ 252 billion for the next year! Note that for these two levels of government, the presidents remain optimistic; even today we bet that the slide will be even more pronounced and that the recovery in this regard will be spread over several years. Our rulers have decided, on our behalf, to put us in more debt. to illustrate the whole thing helped by an order of magnitude, let's say that these two deficits roughly equate to nearly $ 23,500 in additional public debt for every full-time Quebec worker. And we don't even talk about municipalities and their future problems. The public debt is a tax deferred in time and its increase will imply a brake on future economic growth. The accompanying debt service, represented by compulsory interest payments, will each year take an increased portion of our taxes and threaten our social services. A declining standard of living can never be beneficial to the health of a population.

At the point where we are, even a drastic turnaround would not change much, the economy will be affected negatively and for a long time to come. In the future, who among the future generations will want to become an entrepreneur or a business owner, knowing henceforth that the government could, at the slightest viral threat, and therefore at any rate, again violate the rule of law? Where and when will this next virus be released?

Other multifaceted consequences seem to escape analysis. In many countries including ours, private companies in the health sector or even hospitals are emptied and no longer offer certain vital screening services, ultimately causing a decline in the quality of life, or even the death of patients who will not have had their treatment within the necessary time limits. This unfair and ridiculous situation is amplified by the ambient hypochondria and publicized. Sick people who are very afraid to leave their homes to seek treatment see their condition deteriorate. Others, who were initially in good health, are deprived of the power to play sports by decrees of an inconsistency specific to state intervention. Having become sedentary, they lose their healthy lifestyles. With regard to certain government advertisements, it appears however that the public authorities are indeed aware of the resurgence of certain social problems such as domestic voilence and the precarious situation of top children who are victims of it, or that these measures of confinement causes people to drown their despair in alcohol and drug abuse on a daily basis. All of this is obviously very harmful to physical or mental health. But it seems that it is necessary, in the very name of the health of the population, to continue the road of self-education traced by our leaders.

So let's continue.

Thousands of children, whom science has never proven to be endangered by this pandemic, are deprived of their fundamental right to a meaningful education. In the heavens, they are used sadly enough as propagandists for silly and dishonest slogans. That we can occupy children with pretty little multicolored drawings, we can well concede, but that adults come to believe that their message is real is frankly worrying.

Never in the history of pandemics has such a degree of authoritarianism and inconsistency been advocated with such contempt for freedoms and the right to choose. The docile crowd seems to appreciate this submission. The good-naturedness of the Prime Minister passes off his presumptuous decrees for salvation when no puplic policy has ever been, in all our history, so abusive and destructive. As he wants our good, we must therefore listen to him and his moving public health advisor. In all this chaos, we would have been entitled to hope that the opposition parties would resist this madness but no, the height of irrationality, they all require that we go even further in this abusive avenue. What a depressing portrait ! We can bet that the premier of Quebec would never have dared to act in such a way, that is to say to decree that productions are not essential for the economy, if the example had not previously come from 'elsewhere. Faced with COVID-19, "We are all together"; we see here the importance of certain slogans. And is that what we call leadership?

People are robbed of their jobs, of their lives. They are humiliated and infantilized in queues. Workers are forcibly dressed in useless and ridiculous masks. We accustom the people to docility, to dictatorship.

Should we recall here that other avenues would have been possible, that we should never judge a public policy for the intentions which carried it but for its effects? Unfortunately, for many of us, the slightest proposition suggesting that we have been duped and broken by our governments would provoke feelings so uncomfortable that we will prefer to play ostrich. So let's close our eyes, it will really be easier. Let us trust them. We will all be more prosperous, that's what they told us.

"It's going to be fine," for politicians perhaps, for the rest of the population, let me doubt it.
"